Voici le compte rendu d'un couple qui reviens de l'espagne!


On revient d'Espagne, et nous sommes allés dans un club échangiste de la Costa Blanca, le Bilitis.

http://www.bilitis-pub.com/franpr01.htm
 
Le Bilitis est à Alicante, une ville de moyenne importance au sud de Valence, sur la côte Méditéranéenne.
 
Nous y sommes allés un lundi et un mardi. C'est certain que c'était tranquille, mais il semble qu'il y a environ 80 couples le samedi. Selon le propriétaire (Ramon), le Bilitis est un des deux seuls clubs échangistes légaux de l'Espagne, l'autre étant à Madrid. Les autres n'ont selon lui que des licences de bar, où il se passe des actes sexuels. Ceux-là sont fermés régulièrement. Le Bilitis existe depuis plusieurs années et d'après ce que nous avons vu, c'est très bien tenu.
 
Le décor est fantastique, un peu romain, victorien, colonial. Il y a le bar et la piste de danse centralement, avec d'un côté une zone mixte où les hommes seuls sont admis, et de l'autre côté une partie pour les couples seulement. Chaque partie a un jacuzzi. Dans la section pour couples seulement, il y a un lit énorme (environ 20 pieds carrés) avec colonnes, draperies et coussins. Selon la barmaid, Laura (une française qui y travaille depuis 5 ans), ce lit est encore trop petit la fin de semaine. Il y a des deux côtés des chambrettes, douches, toilettes, salles de massage, etc. Du côté mixte, il y a un couloir avec une table de massage, et le mur est pourvu de gros trous permettant à ceux qui le veulent d'y passer les bras et de carresser ceux qui sont de l'autre côté.
 
Il en coûte, selon le jour de la semaine (ouvert 7 jours sur 7) entre 20 euros et 60 euros pour un couple (entre 35 et 80 $ can), mais c'est gratuit pour la boisson. Et c'est vraiment à volonté, et il y a plus de rhum que de coke dans un rhum & coke (Cuba Libre là-bas).
 
L'atmosphère est très agréable et les gens sont très gentils. Le propriétaire nous a donné deux bouteilles de vin pour notre plaisir, pour nous remercier d'être venu du Québec et pour l'anniversaire de ma blonde.
 
La musique est excellente et même si c'est un peu fort près de la piste de danse, il y a plein d'endroits où on peu jaser tranquillement.
 
En entrant on nous donne une clé de casier et on doit laisser notre tél cellulaire, car c'est interdit à l'intérieur. Dans les casiers il y a des serviettes et des pantoufles en ratine. Nous avons eu droit à un tour complet des installations peu après notre arrivée, avec toutes les explications utiles et les réglements.
 
Bien entendu, comme à peu près partout en Espagne, les gens peuvent fumer sur place, mais la ventillation est très bonne.
 
Bref nous avons adoré notre visite au Bilitis, en souhaitant seulement avoir pu y être durant le week-end, ce qui n'était pas le cas. Il faut aussi faire attention de ne pas trop boire, car il remplacent toujours notre verre avec un nouveau, même si on a pas complètement terminé. Il est très facile de se saouler si on ne fait pas attention.
 
Nous avions loué une voiture, et cela a été relativement facile de trouver. Stationner dans la rue n'a pas été un problème. Il y a plusieurs hôtels tout près, dont un Holiday Inn. La plage est à 2 minutes de marche.
 
Si nous avons l'occasion d'y retourner, nous n'y manquerons pas.