Floride 2012

Jour 16

Dimanche le 15 Janvier, on se lève tard, 10h30, on constate que c'est le bordel dans le motorisé, on se demande comment nos amis on pus foutre le bordel a 3,000 kilometres de distance, il faut dire qu'on était tellement excité de leur parler qu'on a pas vues qu'on déplaçait tout dans le motorisé hi hi.

Vers 11 hres c'est chaud dehors, alors séance de bronzage tout en écoutant de la musique, du Cayouche bien sur et aussi des slows, hum. On passe 4 belles heures allongé sur le matelas, que c'est le fun, on discute de notre belle soirée d'hier soir... on apprécient la chaleur ici car l'on sait qu'il fait très froid au Québec. Ici le mercure du thermomètre grimpe à 28 wow.

Vers 15 heures un ami viens discuter avec nous, ça devient comme une sorte de séance avec mon psy du camping, j' apprécie ça présence, cette être... il est vraiment spécial et tout à fait unique... avec lui j'ai bien des plaisirs dans cette échange ou plutôt relation. J'apprend énormément sur l'être que je suis, il me guide, c'est en quelque sorte la personne ou plutôt l'être que j'attendait depuis longtemps. C'est carrément un privilège d'être en sa présence, de le côtoyer, en plus il semble en retirer un grand plaisir de constater mon évolution, il me félicite souvent sur mes progrès, car il me connaît depuis 2 ans. Merci à ce voyage, grâce à celui-ci je peut côtoyer souvent ce guide, cette être et ce presque qu'à volonté. Puis un couple d'ami se joint au groupe, notre ami psy quitte et l'on poursuit avec le couple. Ils disent avoir acheter des raquettes de tennis, on trouvent que c'est une bonne idée et on commence à y songer aussi. Vers 17 heures ça devient frisquet, nos amis quittent, ma blonde décide de préparer un copieux souper sur le bbq.

Pendant le souper j'apprécie le repas, je complimente ma blonde pour l'agencement, le nombre de met, le goût, la cuisson, etc. On discutent des bienfaits du tennis, on pensent l'essayer et peut-être même jouer à 4, pourquoi pas, cela pourrait améliorer notre forme, entretenir ou améliorer nos formes. Puis on discutent sur nos projets pour la futur semaine, on étudient l'éventualité pour ce procurer une laveuse à tapis, ça servirais surtout pour entretenir le beau tapis pâle de notre motorisé. Puis l'on convient d'essayer la machine à glace bientôt, celle-ci est intégré dans le congélateur du frigo. De mon coté je pense à réparer la génératrice cette semaine (démontage du carburateur pour nettoyer le pointeau, changer la pompe à gaz etc).

J'ai une impression spéciale, quand je pense à la journée d'hier il me semble que je la trouve loin, comme si c'était il y a quelques jours, c'est impressionnant, j'ai l'impression de vivre plusieurs journées dans la même, comme si le temps ne comptait pas ou comme si je possède le temps ou encore... que je le vit plus intensément tout ce temps qui passe. C'est vraiment différent cette sensation, c'est la première fois que je vit ça et j'essai d'apprécier, de comprendre cette nouveauté. Je suis à réaliser mon futur, je vit mieux mon présent et je comprend mieux le passer. Juste avant de mourir, mon père répétait souvent cette phrase '' Y A RIEN QUI PRESSE '' je crois qu'il voulait m'enseigner quelque chose... La je crois qu'il a semer une graine en moi et qu'elle commence à germer. Avant, trop souvent je manquait de temps, maintenant qu'il est présent ça m'aide à comprendre ses bienfaits. Je pense présentement que je fait un pas de plus vers la sagesse, la vrai compréhension, le savoir, qui sait c'est peut être le chemin pour atteindre la sérénité. Merci à ce voyage, grâce à lui je change, je grandit et je peut poursuivre ma quête du savoir. À suivre...

Le soir retour à la réalité, ma peau chauffe, un peu, c'est due au bronzage, que c'est le fun cette sensation, hum. Finalement je me couche tôt, ma blonde de son coté reste pour écouter la télé sur l'ordi, tva.

Fin de cette journée.

-